Et si tu t’occupais de toi ?

Comme tu le sais, j’ai pris le chemin du travail. Ma classe compte 30 élèves dont une partie a une facilité déconcertante à regarder ce que fait l’autre ou à le dénoncer pour des choses aussi futiles que le fait de mâcher son crayon ou encore d’avoir fait tombé son équerre et ne pas l’avoir […]

Lire plus