Développement Personnel, Lifestyle

4 choses à ne pas faire pour rencontrer le/la partenaire idéal.e

Alors que mon conjoint, ma fille et moi nous étions allés nous promener dans un joli parc avec étang et jeux pour enfants, nous avons croisé le chemin d’une jeune maman de 30 ans avec son petit garçon de 18 mois. Ma fille, ravie de voir l’enfant, s’est tout de suite dirigée dans sa direction pour jouer avec lui. La jeune femme semblait elle ravie d’avoir de la compagnie. Au point qu’à peine l’avais je salué qu’elle s’était mise à se confier à moi.

C’était assez drôle car je ne me suis jamais trouvé très à l’aise quand il s’agit de faire la petite conversation. Cependant il ne s’agissait pas là d’une simple petite conversation…Non, il s’agissait d’une discussion sérieuse sur le couple !

Après m’avoir complimenté sur mon ventre rond et mon couple, cette jeune femme a fini par me demander comment j’avais fait pour rencontrer mon conjoint, qui dit en passant avait l’air d’être quelqu’un de bien.

Voyez-vous cette jeune femme était séparée du papa de son bébé depuis sa naissance. Elle avait vécu une relation plutôt traumatisante. J’ai été assez surprise qu’elle se confie aussi aisément mais sa façon de me poser ses questions étaient tellement spontanée et naïve que j’ai accepté de lui répondre. Certaines de ses expériences « amoureuses » étaient assez invraisemblables. Elle avait enchaîné des histoires dont les prémisses montraient clairement que cela ne l’aurait mené nulle part et à 30 ans, il me paraissait clair qu’elle n’avait pas conscience de ce qu’il ne fallait surtout pas faire quand on cherche un partenaire de qualité.

Mes réponses à ses questions ont donc inspiré mon article.

4 choses à ne pas faire pour rencontrer lela partenaire idéal.e

1.Passer par des sites de rencontres gratuits

Elle m’avait demandé si j’avais rencontré mon conjoint sur un site de rencontre. Ce n’est pas mon cas, mais je connais des personnes qui ont rencontré leur partenaire par ce biais-là. Cette jeune femme fréquentait deux sites de rencontres gratuits dont je ne citerai pas les noms mais connus pour leur manque de sérieux et, comme beaucoup de jeunes femmes avant elles, elle n’a connu depuis que des déboires. Aujourd’hui, les réseaux sociaux facilitent les rencontres ; ils sont donc à prendre en compte comme possibles espaces de rencontre avec son/sa futur.e partenaire. Cependant tous les sites de rencontres ne se valent pas et il est important de choisir un site de rencontres de qualité et, malheureusement, un site de rencontre de qualité ne peut pas être 100% gratuit. Oui, il y a des personnes qui rencontrent leur partenaire sur des sites gratuits, cependant la non gratuité d’un site de rencontre permet de faire un tri. Elle va demander de la part des personnes prêtes par le paiement d’un forfait un véritable engagement. Il est vrai que l’on y trouve aussi des gens qui ne sont pas nécessairement à la quête du grand Amour mais la “chasse” leur demandera beaucoup plus d’efforts.

2.Être désespéré.e

Le désespoir attire le désespoir. Pour rencontrer quelqu’un de bien, il faut être prêt.e à l’éventualité que cela puisse prendre du temps, il faut apprendre à apprécier son célibat. Pour pouvoir rencontrer le/la bon.ne partenaire, il ne faut pas être désespéré.e et penser que l’on ne peut pas vivre bien sans un.e partenaire. Elle dénote une faiblesse dans notre estime qui conditionnera la manière dont nous accueillerons un.e nouveau/elle partenaire dans notre vie. Dans le cas de cette jeune femme, elle avait rencontré un homme sur un de ces sites. Il habitait à trois-quart d’heures de voiture de chez elle. Pour leur première rencontre, il lui a demandé s’il pouvait venir dormir chez elle pour une nuit et, même si ça l’a surprise, elle a accepté.

Ce type de comportement n’est juste pas possible ! Il montre qu’elle n’a clairement pas de limite pour elle-même et renvoie l’idée non seulement qu’elle est désespérée, mais qu’en plus on peut profiter d’elle. D’ailleurs, elle s’est fait voler par cet homme. Lorsque l’on est en quête quasi obsessionnel d’un partenaire amoureux,on en vient à accepter tout et n’importe quoi. Car on est dans la confusion, on devient incapable d’identifier les signaux d’alarme. Et quand on est désespéré.e, on ne rencontre que des partenaire.s désespéré.e.s ou prêt.e.s à utiliser notre désespoir. On sème les graines de l’échec amoureux parce qu’on n’a pas posé des limites, parce qu’on est pas au clair sur les valeurs qui doivent sous-tendre une relation amoureuse, parce qu’on est pas au clair sur ce que l’on attend véritablement d’une relation. On veut simplement quelqu’un pour remplir un vide et ça c’est le désespoir.

Il est important de se respecter et être très clair.e sur ce que l’on peut ou non accepter au début de la relation.

3.Ne pas être à l’écoute des intentions de l’autre et de soi-même

Dans l’exemple précédent, on peut remarquer que, par ses actions, les intentions du jeune homme était de profiter de la jeune femme. Elle avait trouvé ses propositions bizarres et pourtant elle avait accepté de le faire entrer chez elle. Elle avait eu d’autres signes qui tendaient à l’inviter à la méfiance voire à couper le contact, mais elle ne l’a pas fait à cause de son désir de vouloir voir où cela pouvait les mener.

Or il faut être à l’écoute de l’autre et de ses intentions ! Très souvent lorsqu’on rencontre quelqu’un, on a tendance à placer ses désirs et ses attentes au premier plan. On veut se convaincre et convaincre l’autre qu’on est quelqu’un de bien et que l’on mérite son attention et son amour, surtout lorsqu’il nous plaît. Cependant il faut prendre véritablement le temps d’écouter pas seulement ses paroles, mais aussi ses gestes et ses actions ; cela nous donne beaucoup d’indications sur le type de personne que l’on a en face de soi et si, oui ou non, il/elle correspond à ce que l’on attend chez notre partenaire idéal.e. Il ne faut pas avoir honte de reconnaître que cette personne ne nous convient pas

4. Ne pas avoir une vision claire de son/sa partenaire idéal.e et du type de relation que l’on souhaite vivre.

En grandissant, j’ai compris que si on laissait notre vie se construire au bonheur la chance, il était probable qu’à moins d’être né.e sous des étoiles extrêmement bienveillantes et chanceuses, on risquait de perdre du temps dans les méandres des difficultés qui jalonnent notre existence.

Il est important d’avancer dans la vie, et cela même et surtout en amour, en ayant une idée assez précise de ce que l’on veut. Je vous invite donc à avoir une liste des qualités et des défauts que vous êtes prêt.e à accepter chez votre partenaire et à imaginer régulièrement le type de relation que vous voulez vivre avec cette personne. Je vous l’invite même à l’écrire pour que vous ayez identifié clairement ce que vous êtes prêt.e à donner et à recevoir dans cette relation.

Cette vision va vous aider à être beaucoup plus discriminant.e dans vos choix lorsque vous allez être amené.e à rencontrer des partenaires potentiel.les. Conserver régulièrement cette vision à l’esprit va permettre à la Vie de répondre, de vous accompagner et de vous guider à travers des synchronicités vers une personne qui résonne avec cette vision.

C’est l’avantage d’une vision consciente, au contraire des désirs inconscients qui se limitent à dire “je veux trouver quelqu’un”. Ayez donc la vision de la meilleure relation pour vous !

Pour terminer je dirais qu’il est important de cultiver sa joie de vivre et d’accepter de rencontrer des gens au-delà de l’optique de trouver le grand amour, car c’est en étant ouvert.e que vous aurez l’opportunité de faire la bonne rencontre. Enfin, ne recherchez pas la perfection, elle n’existe pas.

A votre tour maintenant !

Selon vous, qu’est-ce qu’il ne faut surtout pas faire pour rencontrer le/la partenaire idéal.e ?

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à commenter et à partager !

Publicités

8 réflexions au sujet de “4 choses à ne pas faire pour rencontrer le/la partenaire idéal.e”

  1. J’ai beaucoup aimé ton article, surtout en ce qui concerne le fait de savoir ce que l’on attend de la relation et des qualités/défauts que l’on recherche chez l’autre. Je viens d’écrire un article sur Comment rencontrer le partenaire idéal et j’ai dit exactement la même chose. Je te mets le lien: https://thesexychemicalcompany.wordpress.com/2017/09/26/comment-rencontrer-le-partenaire-ideal-partie-i/

    Si on veut être dans une relation de couple épanouie, il faut être capable de faire déjà un bilan personnel: savoir ses qualités et ses défauts. Ca évite d’être désespérée et surtout, on sait où on commence. Je suis vraiment triste pour cette jeune femme. J’espère qu’elle va se réveiller et cesser de s’accrocher ainsi à tout ceux qui passent dans sa vie amoureuse.

    Aimé par 1 personne

  2. Ici, ça a été le plus grand hasard. Une amie qui m’a forcé à sortir alors que j’étais malade et que je n’avais pas du tout envie. Et j’ai rencontré ce pote de pote à cette soirée qui est devenu mon mari chéri (j’ai bien fait de ne pas rester au fond de mon lit tiens)

    Aimé par 1 personne

  3. Que de vérités et de bons conseils, le désespoir je crois que c’est le pire. Je vois des copines qui prennent le premier venu par peur de la solitude. Ou qui oubli de se respecter. Le célibat n’est pas toujours facile à porter quoi qu’on en dise, mais l’estime de soi et de l’amour propre ça ne fait pas de mal. Si tu respires le bonheur et la joie de vivre c’est normal qu’on se confie à toi spontanément, elle avait besoin de parler sans être jugée et c’est parfois plus facile avec des inconnus. Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Yasmine pour ton retour ! Oui le célibat ce n’est pas facile et je peux tout à fait comprendre qu’on ressente un manque à ne pas pouvoir partager de l’affection et des projets de vie avec quelqu’un. De plus je pense que certains ont plus besoin d’être en relation que d’autres. En ce qui me concerne, mes conseils partent plus d’une observation que d’une grande expérience personnelle. Je n’ai jamais connu de longue phase de célibat contrairement à certaines de mes amies mais pendant ces rares moments, je n’étais jamais en quête d’un partenaire et profitais de cette période pour faire des choses que j’aimais et le partenaire entrait de lui-même dans ma vie. Je n’ai eu que des histoires longues aussi. ça m’a permis de comprendre ce qui faisait que j’attirais un type d’homme plutôt qu’un autre. Et pourquoi même si on est super canon, on peut n’attirer que des hommes peu sérieux. Je pense écrire un article sur le sujet mais oui les points que j’ai énoncé dans l’article me semblait les plus pertinent dans sa situation. J’espère qu’elle en aura retenu quelque chose car elle mérite d’être heureuse.

      Aimé par 1 personne

Vous avez aimé cet article ? Merci de laisser Votre Commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s