Développement Personnel

Comment surmonter toute déception et toute peine?

kr
kr

L’expérience humaine n’est pas une expérience tranquille. Aussi belle soit elle, la Vie nous offre son lot de peine et de difficultés. Nous avons tous vécu un jour des expériences qui nous ont brisé le coeur ; moi-même je ne peux compter le nombre de fois où j’ai été déçue, blessée voire trahie mais il est possible de surmonter tout ça, en appliquant les 3 attitudes que je vais évoquer maintenant :

  • Lâcher l’idéal

Il est important de savoir lâcher prise de l’idéal. Quand nous continuons à souffrir d’un événement blessant, cette souffrance nous indique que nous sommes encore attaché à l’idée que nous avons de cet événement. Nous sommes encore attachée à ce que cela aurait dû être.

Ce n’est pas évident de s’en rendre compte et pourtant c’est la clé pour commencer à surmonter sa déception ou sa peine.

Par exemple, dans notre idéal, un proche est une personne en qui nous pouvons placer une totale confiance et qui ne nous ferait aucun mal. Or la réalité nous détrompe bien souvent. Notre proche est humain et donc capable de nous blesser, de nous tromper ou nous trahir. Or cette idée est difficilement acceptable. Mais c’est elle qui nous maintient dans la souffrance.

Accepter la réalité des faits quand ils se produisent et lâcher prise sur son idéal est une attitude libératrice, qui nous évite de nous embourber dans la rancune et le ressentiment.

Je suis une grande idéaliste. Je vois toujours le meilleur chez l’autre et j’aime occulter ce qui me titille – ne faut-il pas laisser le bénéfice du doute ?…Jusqu’ à ce que je le reçoive en pleine figure. Alors vous imaginez bien que lorsque j’écris cet article, je ne peux que sourire car il m’est tout autant adressé qu’à vous. C’est difficile, lorsque l’on est porteur d’un idéal, de le mettre de côté. On a parfois l’impression d’une petite mort, cependant c’est salutaire. La petite mort approfondit notre compréhension et amène à un affinement de notre idéal.

Continuez à rêver, à avoir des idéaux : ils sont porteurs des promesses du futur. Mais quand la réalité des faits vous frappe, accueillez l’expérience par l’acceptation de ce qui est. Vous en sortirez grandi !

  • Pratiquer la gratitude

Quand j’ai mal ou que je fatigue sous le poids de difficultés, une des choses que je fais est de pointer mon attention sur ce qui va bien ou ce qui a abouti de bien dans ma vie. Sincèrement, même quand on est au fond du gouffre, il y a toujours quelque chose pour laquelle nous pouvons dire “Merci”.

Et plus on dit “Merci” et plus on est capable d’être ouvert et réceptif aux opportunités qui nous feront positivement avancer.

Les sciences cognitives nous montrent que nous avons une attention très sélective. Nous sommes capables de cécité attentionnelle quand toute notre attention est braquée sur une information précise. Imaginez alors si toute votre attention n’est braquée que sur ce qui va mal dans votre vie ?

Quand on souffre, il faut laisser de la place pour que la guérison intérieure opère et il n’y a pas de plus grand baume guérisseur que l’Amour. Et pour ouvrir la porte à l’Amour, rien de mieux qu’une attitude de reconnaissance envers la Vie à chaque instant.

  • Se décentrer de soi-même

Le premier réflexe que j’observe chez la plupart des personnes en souffrance, c’est de tout ramener à eux. Ils ont un besoin légitime d’attention qui peut prendre des proportions désagréables si ils n’obtiennent pas de soutien de leur entourage – c’est bien pour cela que des professionnels « psy » existent : combler le manque de soutien et de neutralité de l’entourage proche.

Se rendre compte que nous sommes tous un jour victimes de circonstances malheureuses et que nous ne sommes pas le centre de l’Univers permet ainsi de relativiser les choses.  Il y a des êtres qui sont passés avant nous sur cette terre et qui ont aussi souffert des mêmes blessures que nous voire pire. Et qui ont continué à vivre.

Une des meilleures façons de surmonter toute peine et déception est de donner à un autre – inconnu – ce que l’on ne nous a pas donné dans une attitude inconditionnelle, sans attache. Attention, affection, écoute…Qu’importe la voie, juste le don.

Je veux insister sur la notion d’inconnu ou d’étranger car il est rare que nous espérons un retour de la part d’un étranger ou de quelqu’un que nous croisons un instant dans la rue, par exemple une dame qui a besoin qu’on l’aide à porter ses sacs de courses, ou encore une personne qui aurait besoin de monnaie pour prendre son bus car il lui en manque  – cela m’est arrivé et je peux vous dire que la dame qui a eu la gentillesse de m’offrir ce qui me manquait en monnaie a fait de ma journée la plus belle des journées !

L’intérêt ici est de prendre conscience que quelque soit notre douleur, c’est par des actions d’Amour que nous pourrons surmonter cela. Toutes ces attitudes que je viens de vous exposer participent à nous reconstruire et à nous restaurer sans même que nous en soyons conscient. Ce qui doit être conscient, c’est le choix que nous faisons de les appliquer ! C’est faire le choix d’être résilient ! 

A votre tour :

De ces 3 attitudes, quelle est celle que vous appliquez déjà dans votre vie ? ou qui résonne particulièrement en vous ? Je serai ravie de vous lire !

Bises

signature

P.S. : Si vous ne l’avez pas déjà vu , je vous conseille d’écouter ce podcast vidéo dans lequel j’explique comment je gère la négativité dans ma vie !

P.S. S : Mon premier livre “La Lune et Vous” est enfin disponible, pour plus d’information cliquez ICI !

jairecumonlivre-sarahchoisy

 

Publicités

Vous avez aimé cet article ? Merci de laisser Votre Commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s